Image Antoinette Fouque: « Etre une femme n’est pas une construction  - Elle

Antoinette Fouque: « Etre une femme n’est pas une construction  - Elle


Antoinette Fouque: « Etre une femme n’est pas une construction  - Elle

"Le dictionnaire universel des créatrices" sort en 2013, il raconte quarante siècles de création des femmes sur toute la planète. Antoinette Fouque (http://www.elle.fr/Societe/Interviews/Antoinette-Fouque-Etre-une-femme-n-est-pas-une-construction-2648902) n'était pas vraiment en phase avec Simone de Beauvoir et sa théorie du deuxième sexe. L'écrivaine fait la lumière sur la féminologie dans les pages de 3 ouvrages. Le combat d’Antoinette Fouque ne répond pas aux sirènes de l'activisme pur et dur, il soutient la maternité.

La jeunesse d’Antoinette Fouque

Antoinette Fouque a de qui tenir puisque son père est un syndicaliste. De sa jeunesse passée dans un quartier défavorisé, elle va garder jusqu'à sa mort un fort ancrage politique à gauche. Au coeur des années 60, Antoinette Fouque devient maman. Elle ressent dès lors les difficultés que rencontre une femme quand elle doit assumer ses rôles de mère et de femme tout en exerçant une profession.

Du Mouvement de libération des femmes à l’Alliance des femmes pour la démocratie

A la fin de la décennie soixante-dix, Antoinette Fouque et d'autres militantes font le choix de déclarer le Mouvement de libération des femmes avec le statut d’une association. Le droit des femmes a été le combat de la vie d'Antoinette Fouque. Aidée par différentes militantes, la jeune femme lance le Mouvement de Libération des Femmes.

Au début des années 1970, cette femme de lettres crée Les Editions des femmes, et au même moment les Librairies des femmes à Lyon, Paris et Marseille. Espaces d’échanges où les revues et journaux demeurent à la disposition de ceux qui le fréquentent, les librairies montées par Antoinette Fouque restent ouvertes de 11 heures à minuit. A force de fréquenter les cercles littéraires,, Antoinette Fouque se rend compte combien les femmes ne tiennent que peu de place dans le secteur du livre. Les livres publiés par des femmes sont proposés dans sa première librairie dans le quartier de Saint-Germain-des-Prés.

L’Alliance des Femmes pour la Démocratie soutient l'égalité. Actuellement, les droits des femmes se trouvent toujours menacés et l'AFD se bat dans le but d'empêcher la poussée de tous les extrémismes. Au sein de la commission des droits de la femme à Strasbourg, Antoinette Fouque prend la vice-présidence. Antoinette Fouque siège au parlement de Strasbourg de 1994 à 1999, après s'être présentée sur la liste des radicaux de gauche.