Image 
	Encyclopédie Larousse en ligne - Antoinette Fouque

Encyclopédie Larousse en ligne - Antoinette Fouque



	Encyclopédie Larousse en ligne - Antoinette Fouque

Antoinette Fouque défend les femmes en luttes partout dans le monde

Antoinette Fouque (Découvrir le site internet Larousse.fr sur Antoinette Fouque) s’est engagée dans toutes les grandes causes féministes. Pour la militante, la femme du soldat inconnu est plus inconnue que lui. C'est ce qu'elle clame lors d'une manifestation du MLF sous l'Arc de Triomphe. le Club Parité 2000 et l’Observatoire de la Misogynie ont été créés par Antoinette Fouque.

Antoinette Fouque, la créatrice de la féminologie

Naturellement, Antoinette Fouque a participé à plusieurs ouvrages collectifs tels que "Portraits choisis" ou "Mémoire de femme 1974-2004". Le combat de cette féministe n'a rien à voir avec un militantisme féminin sans concessions, il soutient son attachement à la maternité, qui ne peut s’opposer à la libération de la femme. En 2013, elle a dirigé l'écriture de l'ouvrage "Le dictionnaire universelle des créatrices", qui rend hommage aux femmes qui ont fait avancé le monde depuis 40 siècles. Antoinette Fouque utilise le nom "féminologie", puisqu'elle abhorre les noms en "-isme" qui renvoient à une idéologie.

Antoinette Fouque, une jeunesse entre Marseille et Paris

Antoinette Fouque a de qui tenir puisque son père est un militant syndicaliste. Au coeur des années soixante, elle est maman, elle ressent dès lors les difficultés qu’une femme rencontre lorsqu’elle assume ses statuts de maman et d’épouse tout en exerçant un métier. C'est à Marseille qu'elle passe une enfance tranquille. Antoinette Fouque va conserver jusqu'à sa mort un enracinement politique marqué à gauche de ses années passées dans un quartier populaire.

L'Alliance des Femmes pour la Démocratie : l'engagement politique d'Antoinette Fouque

L'AFD se bat pour l'égalité hommes-femmes. L'AFD, Alliance des Femmes pour la Démocratie est une organisation lancée sous la houlette d'Antoinette Fouque à l'occasion du bicentenaire de la déclaration des droits de l’homme, en 1989. Plus que jamais active, l’Alliance des Femmes pour la Démocratie fondée par Antoinette Fouque se positionne à gauche de l'échiquier politique.